L’Iran reste sourd aux multiples appels à libérer un pétrolier britannique

Le Royaume-Uni a recommandé samedi aux navires britanniques de rester « en dehors de la zone » du détroit d’Ormuz pour une « période provisoire », après la saisie par l’Iran d’un pétrolier battant pavillon britannique.

« Nous restons profondément préoccupés par les actions inacceptables de l’Iran, qui constituent un défi évident à la liberté de navigation internationale. Nous avons conseillé aux navires britanniques de rester en dehors de la zone pour une période provisoire », a affirmé une porte-parole du gouvernement britannique dans un communiqué.

 

Le pétrolier, le Stena Impero, a été arraisonné vendredi par la force navale des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique, pour « non respect du code maritime international », selon un communiqué officiel iranien. Téhéran a d’ailleurs ouvert une enquête sur un accident impliquant le pétrolier, qui serait entré en collision avec un bateau de pêche.

>> L’interview dans Forum de Hasni Abidi, directeur du Centre de l’institut de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève:

DR

Forum – Publié le 20 juillet 2019. RTS