DÉBATS DU CERMAM
A la Une

Printemps arabe: dix ans après

Dans le cadre de ses débats autour du monde arabe dix ans après le Printemps arabe, le CERMAM vous invite à une table ronde en ligne le 22 décembre de 12h30 à 14h00. Il sera question de faire le point sur la situation en cours et de faire un bilan d’étape. Nos invités spécialistes de la Tunisie, la Syrie, la Libye et l’Egypte tenteront d’analyser les mutations socioéconomiques et politiques et les perspectives d’avenir.


Intervenants :

Khadija Mohsen- Finan, Panthéon- Sorbonne

Docteur en Sciences politiques (Sciences Po) et historienne, Spécialiste du Maghreb et enseigne à l’université de Paris 1 (Panthéon- Sorbonne). Elle est l’auteure de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels Le Maghreb dans les relations internationales, Les Médias en Méditerranée, L’Image de la femme au Maghreb, et, avec Pierre Vermeren, Dissidents du Maghreb.

Souhail Belhadj

Chercheur au Center on Conflict, Development and Peacebuilding (CCDP) à l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève (IHEID). Il a consacré plus de quinze années de recherches à la politique en Syrie, mais également en Tunisie où il a récemment dirigé un projet de trois ans grâce au soutien de la fondation Gerda Henkel portant sur les questions de sécurité et de décentralisation.
Il est l’auteur du livre La Syrie de Bashar al-Asad. Anatomie d’un régime autoritaire publié en 2013 aux Éditions Belin, ainsi que de nombreuses autres publications sur les processus actuels de transition politique en Syrie et en Tunisie, en particulier au niveau du pouvoir local.

Farah Ramzy
Chercheuse en Science Politique, Farah Ramzy s’intéresse à l’étude des mouvements sociaux, des dynamiques de la contestation, des révolutions et du changement politique et social dans les situations autoritaires, notamment dans le monde arabe. Elle a eu son doctorat à l’Université Paris-Nanterre en cotutelle avec l’Université de Lausanne. Elle a enseigné à l’Université du Caire, mais aussi en France à Sciences Po Reims, Sciences Po Menton et actuellement elle est ATER en Sciences Po Bordeaux.


Anas El Gomati, Visiting fellow at the Carnegie Middle East Center

Founder of the Tripoli-based Sadeq Institute, the first Libyan think tank, and a visiting fellow at the Carnegie Middle East Center, where his research focuses on socioeconomics, democratic governance, the security sector and political Islam in Libya. He is also a visiting lecturer at the NATO Defense College in Rome, where his work focuses on political analysis and public policy

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page